Punkovino: l’excellente série documentaires dédié au vin naturel.

Punkovino: l’excellente série documentaire dédiée au vin naturel.

On vous encourage vivement à regarder l’excellente série documentaires dédié au vin naturel et intitulé “Punkovino” disponible en VOD sur ARTE, actuellement. Un tour d’Europe à la rencontre de 10 vigneron(ne)s qui incarnent tous le mouvement du vin naturel où ils/elles travaillent.

Dans l’ordre on retrouve :
– Melanie & Michael Völker du domaine 2 Naturkinder – Allemagne – Bavière
– François Saint Lô – France – Vallée de la Loire
– Eloi Cedó Perelló du domaine Sistema Vinari – Espagne – Majorque
– Alban Michel – Les Sabots d’Hélène – France – Corbières
– Raphaël Baissas – Nada – France – Roussillon
– Ketevan Berishvili – Gogo Wine Aman – Georgia – Kakheti
– Brendan Tracey – Le Clocher Saint-Anne – France – Vallée de la Loire
– Servaas Blockeel – Belgium – Vlaanderen
– Vincent Marie – No Control – France – Auvergne
– Arianna Occhipinti – Italie – Italy – Sicile

L’habillage sonore et graphique est parfois surprenant (agaçant!?), mais en ce qui concerne la restitution de la philosophie du vin naturel et le travail de chacun des vigneron(ne)s, c’est une absolue réussite !

C’est par ici : Punkovino

louis maurer

à propos de louis maurer

Il faut écouter Louis Maurer raconter la manière dont il travaille, sa passion à faire des vins délicieux et sa volonté de faire de mieux en mieux.

A Eichhoffen, en Alsace, sur seulement 3 hectares, ce jeune vigneron qui travaille sur le domaine familial réalise plusieurs vins natures dont le fameux : l’Etrange orange 🍊, une macération pelliculaire de Gewurztraminer charmante tout en équilibre. A découvrir d’urgence !

koppitschrosza

ROSZA DE WEINGUT ALEXANDER KOPPITSCH – LE VIN DE LA SEMAINE DE NATALIE

ROSZA DE WEINGUT ALEXANDER KOPPITSCH – LE VIN DE LA SEMAINE DE NATALIE ! La température se réchauffe et ma soif d’un rosé délicieux et gouleyant se fait plus intense – c’est le bon moment pour sortir un de mes nouveaux vins préférés : Rosza de Weingut Alexander Koppitsch. Rosza signifie «rose» en Hongrois, naturellement.

L’histoire de la famille Koppitsch remonte à plus 500 ans, dans cette région où l’on trouve de belles collines et les rives du lac de Neusiedl am See. La pratique de la biodynamie définie par Rudolf Steiner est pratiquée sur les 6 hectares du domaine familial. Les sols sont composés de calcaire, d’argile et tout est fait pour respecter et restituer au mieux ce terroir.

Koppitsch produit deux styles de vin différents – les «Authentisch», connus pour être des vins plutôt glou-glou, légèrement filtrés et avec une quantité minimale de sulfites ajoutés. Vient ensuite la catégorie des vins fermentés plus longuement, totalement non filtrés, sans sulfites ajoutés, dont Rosza fait partie.

La première gorgée de ce vin avait un goût de framboise et de cerise pour ensuite laisser apparaître une prune mûre plus profonde, avec une belle acidité continue, dans un style très généreux. Si vous souhaitez retrouver le goût du bonbon en bouche, vous avez exactement trouvé le bon vin ! 5 cépages le composent : Zweigelt, Blaugrankish, Saint-Laurent, Pinot Noir et Syrah sont vinifiés et élevés sur lies pendant 6 mois. Le résultat ? Un rosé magnifique, doté de beaucoup de personnalité. Une gorgée vous plongera directement à la plage avec une chaise longue, comme sur l’étiquette de la bouteille, ou alors en plein cœur du Burgenland🍬🍒☀️

Davidwineoftheweek

2015 Leaning Back in Time d’Anders Frederik Steen – Le Vin de la Semaine par David

2015 Leaning Back in Time d’Anders Frederik Steen – Le Vin de la Semaine par David ! Réalisé à partir des raisins élevés en biodynamie par Stéphane Bannwarth et issus de cépages vieux de 50 ans à Obermorschwihr en Alsace.

Il se passe tellement de choses avec ce vin qu’un chapitre de livre ne suffirait pas à tout décrire.

C’est au nord de Copenhagen que Anders a débuté en tant que vigneron nomade. D’abord sommelier au Noma et chez Manfreds, il a rejoint des contrées plus au sud, avec Jean-Marc Brignot, lorsqu’il était encore dans le Jura, puis avec les Bannwarth dans leur vignoble alsacien semi-continental. Anders et sa famille sont désormais basés à Valvignères en Ardèche et réalise ses propres cuvées au domaine Le Mazel.

Mais son travail de négoce continue avec son réseau de vignerons.

Ce vin fabuleux et passionnant provient du caniculaire été alsacien de 2015. Il est réalisé à partir de raisins et seulement de raisins. Issus des collines aux sols argilo-calcaires épars, sous les forêts vosgiennes. Rien de rien n’a été ajouté.

La fermentation démarre dans des cuves en fibre, entreposées à l’extérieur pendant 6 mois, le temps de l’hiver alsacien. Ce qui correspond parfaitement à l’idée que je me fais de la température idéale pour la fermentation. Puis les jus sont entreposés dans les caves des Bannwarth, dans des fûts suffisamment âgés. Je suspecte qu’une seconde (légère) fermentation ait démarré avec l’arrivée des températures printanières. Deux ans s’écoulent ensuite, avec très peu d’interférences, en dehors de dégustations et de contrôles. Les fûts n’ont pas été hermétiquement scellés, on trouve donc quelques notes oxydatives.

Nous l’avons ouvert et dégusté à San Francisco. Le vin était tout sauf clair, voire même opaque au départ. Ce qui laisse penser qu’il aura un beau volume et beaucoup de style.

Le nez est oxydatif, avec des notes de fruits très, très mûrs. Belle présence en bouche, riche en textures, avec des notes de poires très mures. Cela pourrait tirer vers la noisette mais les fruits compotés prennent le dessus. Beaucoup d’énergie et de tension, et de l’acidité pour nuancer la maturité des fruits. De jolies notes persistantes d’amertume en fin de bouche. Les sucres résiduels sont seulement à 2 grammes, mais leur rémanence est indéniable, comme me l’a rappelé Anders. C’est ce qu’on appelle un vin de terroir.

Ce terroir est basé aux alentours des vignobles alsaciens au sud de Comar, où Frick, Schueller, Ginglinger et Bannwarth contribuent à établir un style de vin naturel singulier, qui oscille entre des étés très chauds et des hivers glacials.

Il est bon de voir un “outsider” tel qu’Anders apporter sa pierre à cet édifice.

C’est une autre vision de l’Alsace moderne, peinte sur toile par un artisan vigneron à large spectre en terme d’attitude et de l’approche.

SUSUCARU CORNELISSEN

Susucaru de Frank Cornelissen : Le vin de la semaine par Florian

Susucaru de Frank Cornelissen : Le vin de la semaine par Florian

Les longs discours sont inutiles pour parler de Frank Cornelissen, l’une des figures du monde du vin naturel (bien que lui-même préfère parler de “vins sans intervention”). Depuis 2000, Frank produit sans compromis ses vins clivants sur les pentes nord de l’Etna, à une altitude allant de 600 à 1 000 mètres. Des vins qui ont contribué à faire de l’Etna la région viticole la plus dynamique de l’Italie et du Nerello Mascalese l’un des meilleurs cépages italiens.

Il est difficile de ne parler que d’un vin, mais son Susucaru, accompagné depuis 2018 de son Rosato, est définitivement une cuvée singulière. Ce rosé gouleyant, issu d’un mélange de Malvasia, Moscadella, Inzolia et Nerello Mascalese est résolument funky et peut tout aussi bien être considéré comme un rouge léger du Jura. Mais soyons clairs : ce vin n’a nul besoin de comparaison tellement il est inclassable. Et comme dirait Rapper Action Bronson: “I been waiting for this Susucaru all my life”. Et nous aussi…

VIN VIVANT RAISIN

Raisin, l’Application Du Vin Naturel, s’invite au Café Marius à Genève

Mardi 19 mars, Raisin, l’Application Du Vin Naturel, s’invite au Café Marius à Genève. Venez découvrir cette application qui vous permettra de trouver les bars, caves et restaurants qui possèdent au moins 30% de vins naturels sur leurs cartes.

Jean-Hugues Bretin, créateur de l’application et Cédric Blatrie, associé, seront présents. Ce sera aussi l’occasion de parler des nouvelles fonctionnalités de l’application pour les particuliers, mais aussi pour les professionnels.

On vous parlera par exemple du scanning d’étiquettes, qui vous permettra enfin de savoir ce que vous buvez… On ne vous en dit pas plus, mais il y aura pas mal de nouveautés ! Venez nombreux, on vous attend, un verre de vin naturel à la main bien sûr!